2020 : L’année qui va changer notre vie

Les années passent, et à chaque fin d’année un petit chapitre de notre vie se ferme pour en commencer un nouveau. 2019 a été l’année de nos fiançailles avec mon chéri, de notre PACS, de merveilleuses vacances au soleil et de très belles fêtes de fin d’année. « Ils vécurent heureux, et eurent beaucoup d’enfants. »

Ils vécurent heureux, et eurent beaucoup d’enfants.

Beaucoup je ne sais pas, mais un enfant est un merveilleux cadeau que l’on puisse nous offrir. Et c’est le 18 décembre 2019 que tout a basculé. Voilà maintenant quelques semaines que nous gardons le plus joli des secrets, le plus lourd, et à la fois le plus doux. Impatient que nous sommes, nous avons décidé de vous dévoiler ce projet de vie.

Avec mon chéri, Corentin, nous attendons un bébé, un mini-nous. *danse de la joie*. Un mini-nous tant attendu, actuellement de la taille d’une myrtille : notre petite myrtille. Un projet de vie que nous n’attendions plus, parce qu’un an peut-être très long quand nous avons une si jolie idée en tête.

« Un projet de vie que nous n’attendions plus »

/!\ attention, version longue. /!\

Vouloir un enfant est un projet que nous avions depuis longtemps. Une évidence depuis la naissance de notre couple. Mais la question a souvent été  » Quand ?« . La réponse logique était toujours la même  » Quand le bon moment sera venu, après nos études, une vie stable, sereine et tranquille.« .

Sauf que, tout couple réaliste est (normalement) conscient qu’il n’y a jamais vraiment de bons moments, le moment parfait est une utopie. (Ce n’est que mon avis). La vie fait qu’il y ait toujours des petits imprévus, le travail, la santé, les finances, les responsabilités et j’en passe….

Selon moi, le bon moment (Oui, parce qu’on espère toujours qu’il y ait un moment un chouilla plus propice qu’un autre), était après un joli mariage, avant ma trentième année, que l’on soit en très bonne santé et plus heureux et amoureux que jamais.

La réalité est tout autre. J’étais encore considérée comme étudiante quand le désir d’enfant a commencé à occuper mes pensées H24. Mon chéri venait de trouver sa place dans une super boîte, et de se remettre d’un trouble neurologique qui a duré plusieurs longs et interminables mois… Et puis après son rétablissement quasi-complet, notre couple était plus fort que jamais. Je savais qu’après les imprévus que la vie a mis sur notre chemin, je désirais, plus que tout rester avec lui pour le reste de ma vie, et de fonder notre famille. Lui aussi, de son côté, cogite beaucoup sur ce désir d’enfant(s) mais la raison nous dit de patienter encore un peu … et quelques mois plus tard : « Pourquoi pas ?!« .
Notre couple est solide, la situation professionnelle est stable du côté de mon chéri, et la mienne ne la sera pas avant de longs mois. Et nous sommes prêts, tout les deux.

Hop’, aussitôt dit, aussitôt fait ! Nous sommes heureux de se lancer dans ce projet bébé, ce projet de vie, de notre vie. Cela reste pour autant, notre petit secret. Nous ne dévoilons pas ce projet à nos proches, on ne sait jamais ! Entre nous, nos proches n’attendaient que ça !

Les mois passent, rien, encore et encore, nada, niente, nichts, nothing ! Les tests de grossesses sont négatifs. Tous. Les uns après les autres. La déception est plus grande au fil des mois. 3 mois, 6 mois, 8, mois passent et rien ne se passent. Je commence, progressivement, à me dire que ce petit projet devra être mis de côté. Entre-temps, mon chéri a fait sa demande en mariage, et la date est fixée pour 2021. Je ne désire pas être enceinte le jour J, alors nous nous fixons un mois buttoir ; une durée de vie à ce projet qui nous tenait à cœur… Mais comme on le dit souvent : « C’est au moment où tu t’y attendras le moins que ça arrivera ! »

« C’est au moment où tu t’y attendras le moins … »

Avec le temps, je me résigne, la déception disparaît, et chaque retard de cycle ne signifie plus rien. Juste un retard. Puis, un soir de décembre, un an plus tard, Corentin me fait remarqué un retard un peu plus important que d’habitude. Dans le déni le plus invraisemblable, l’idée d’être enceinte, ne m’effleure même plus l’esprit. « C’est juste un retard. ». Cependant, Corentin reste convaincu qu’il se passe quelque chose. Alors pour lui faire plaisir je lui dis d’aller chercher les tests et que le test va lui montrer par A+B que « Non, je ne suis pas enceinte« .

18 décembre 2019

Mercredi. Jour de repos. Je mets mon réveil. J’ai super mal dormi car ce c** a réussi à laisser entrevoir la possibilité que le test sera positif. Mais s’il est négatif, la déception sera d’autant plus grande… Je file aux toilettes dès 07h30. Je fais le test, j’attends … 30 secondes plus tard, deux barres s’affichent. Et m**** !

Ne me demandez pas ce que je ressenti à ce moment précis car c’est le trou noir, le choc. Mais je reste convaincu que c’est un faux négatif. Je fais un second test. Autre marque, autre gamme de prix – sait-on jamais ? – Positif aussi.

Mais WHAAAT ?

C’est le trou noir, le choc.

Une vague d’émotions m’envahit. Alors c’est bon ? Une longue année d’attente pour que ca me tombe dessus, comme ça, moi qui ai tant attendu ce moment, un moment que je n’espérais plus. – Mais, je lui annonce comment ? moi qui, auparavant avait imaginé tous les scénarios possibles, qui a l’habitude de tout préparer ! – Je sors des toilettes, je vais me rafraîchir dans la salle de bain et à peine le temps de comprendre ce qui est en train de se passer, je me retrouve nez à nez avec mon chéri : »qu’est ce que je lui dis ? « . J’ai les deux tests dans les mains.

Il me regarde, je le regarde.
Ca va ma chérie ?
hum..
Je pleure. Je le regarde, il me regarde. Et me dit :
Ça va très bien ?
Oui, ça va très très bien.
*gros câlin rempli d’amour et de joie*

Et la suite ? Monsieur a bu rapidement son café et est parti travailler 😂. La réalité reprend vite le dessus, évidemment. Et moi, je suis restée seule à la maison, avec cette bombe qui m’a fait passer par toutes les émotions : joie, stress, amour, panique, peur.

Mais rassurez-vous, l’on profite pleinement de cette merveilleuse nouvelle et nous avons annoncé la nouvelle à nos proches, nous avons sorti les mouchoirs, et nous profitons de cette petite chose qui grandit de jour en jour !

A bientôt dans l’métro !

Une réflexion sur “2020 : L’année qui va changer notre vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s